LA FIN

Publié le par Virginie & Dorian

Nous quitons le Vermont et sommes a present dans le Hew Hampshire. Un etat redoute pour nous apres la lecture des chroniques de Bill Bryson. Nous craignons la pluie, la boue, nous redoutons l'orage et apprehendons la violence du vent. Entre nous qu'il est bon de vous compter tout ca au chaud avec le sentiment du devoir acompli ! Bref la sortie du Vermont est une deception forte : nous quitons la le berceau de notre creme glace favorite, la bien nommee Ben and Jerry's ! Nous entrons dans l'etat du combat (les plus grosses montagnes et le climat le plus fou) remontes a bloc car nous savons que Maud, la compagne de Joce, viendra nous rejoindre (c est bien Joce qu'elle viendra voir ... mais nous on s'incruste !) au milieu des White Mountains. La proximite d'une douche et d'un toit pour la nuit nous encouragent a pousser un peu plus tous les jours pour etre prompts au rendez-vous.

Finalement le week-end de repos se passe a merveille avec le groupe d'amis de Joce (fin aout), cela veut donc dire pour nous recharger nos batteries : manger (beaucoup) et occuper le lit en position allonger le plus souvent possible. Bref un moment merveilleux, surtout que la pluie que l'on avait presque oubliee a montré son nez toute la journee.

Nous repartons donc le dimanche vers midi avec 20 km de montagne a traverser (je ne comprend pas pourquoi Virginie ne veut pas que je dise que l'on a prit un week end off ? ) pour aller domir dans une Hut (=refuge). Les montagnes sont ici tres difficiles d'acces, bien que tres tres touristiques, et les huts permettent de dormir au chaud. C est un genre de refuge commercial, tres cher. Environ 100 euros la nuit par personne pour dormir dans un dortoir sans drap et etre nourri a l amercaine le soir et le lendemain matin. Les huts sont tenues par des etudiants qui n ont absolument aucune notion de cuisine. Pour nous, hikers affames, c est parfait car c est gratuit. En effet, un systeme de "work for stay" a ete mis en place uniquement pour les thru-hikers, ce qui permet, en l echange de menus travaux, de dormir et manger comme tout le monde mais gratuitement. Nous avons donc recure a fond une cuisiniere encrassee, degele un congelo, nettoye les dortoirs et surtout mangé a volonte !!!! Meme si l'on a du, parfois, ressortir un peu de nourriture de nos sac a dos pour "se changer le gout"...

Les White mountains sont splendides et majestueuses, enfin nous passons au-dessus de la ligne de vegetation. Ca fait plus de 2500 kms que nous marchons dans la foret sans vue, les White mountains nous permettent enfin de pouvoir apprecier le paysage. Et quel paysage ! Des cretes rocheuses acerees que nous suivons "a journee longue" (je m'excuse je replace des expressions de notre cours de Quebecois accelere) et qui nous ralentissent doublement. Car oui ici nous profitons du paysage et nous re-decouvrons le plaisir de faire une pause devant queqlque chose a voir, qui n'est pas un animal. Enfin le tracé completement illogique du chemin nous fait decouvir les beaux endroits, mais tres difficilement accessibles. Ici nous parcourons en 3 jours ce qui il y a deux semaines ne nous prenaient qu'une petite journee. Les pieds et les genoux sont en souffrance mais nous ne parlons que de la vue quotidienne et du temps. Le climat a, pour la premiere fois depuis le debut, ete completement en notre faveur. Bizarrement,  le beau temps n'est jamais venu avec sa copine la lassitude et nous pouvons admirer les plus beaux paysages de l'AT sans aucune retenue !


La sortie des Whites Mountain coincide avec l entrée dans l'etat final le Maine ! Ici la nature reprend ses droits et l'environnement tres sauvage. Nous arrivons sur l'un des rares axes goudronnes croisant notre chemin et commencons a faire du stop pour aller se ravitailler a la ville. C'est la premiere fois au cours de notre periple que nous attendons ausi longtemps ... une demie heure et pourtant c est bien la premiere voiture qui s'arrete. Un gros pick up stop, le gars baisse la vitre et nous dit :
jetez vos sac dans la benne et montez ! On s'execute ...
"Salut moi c'est chuck ...
ce que j'aime dans la vie c'est la chasse a l'ours ...
je chasse a l'arc, d'ailleurs j'en ai tué un la semaine derniere ...
non on ne les cherche pas, on met des vieux beignets du Dunkin Donuts et du sirop de cocacola ...
non pas trop 200kg, elle est encore dans mon frigo j'ai pas eu le temps d'en faire des saucisses ...
la saison a ouvert la semaine derniere, moi et mes potes on en a deja tué 6 ...
l'armee c'est un beau metier, mais ma fille l'afganistan je suis pas sur que ca lui plaise ...
j'ai peur pour elle ..."

ok c'est un peu absurde a lire comme ca, mais nous avons eu un super feeling avec lui et puis ce n'est que son quotidien, dont nous sommes vraiment etrangers !

Le Maine comprend de nombreux lacs ; l environnement est tres plaisant et le terrain devient enfin plat ! Ah quel bonheur ! Il devient plus facile de marcher. Nous marchons d ailleurs a bonne allure dans cet etat, au moins 20 miles par jour. Le soleil est parmi nous. A plusieurs reprises, nous nous depechons pour profitons des hikers feed, un phenomene completement endemique aux USA. A differents endroits, depuis plusieurs annees, des volontaires passionnes de randonnee et heureux de rencontrer des hikers se rassemblent pour nourrir les hikers qui le souhaitent. L operation dure plusieurs jours et des affiches nous en informent un peu partout sur les arbres de la foret. La quantite de nourriture est hallucinante et le qualite souvent aussi : des salades de pates, de burgers (au boeuf ou vegetarien), des chips, des snacks, des sodas en tout genre, des fruits et meme des brownies au chocolat faits maison !

Chaque journee est a present constituee de plusieurs heures de marche - environ 8 heures. Meme lorsque le terrain redevient up and down, nous voulons marcher le plus possible afin de profiter du beau temps et de finir l AT le plus rapidement possible.

A partir du 16 septembre, nous commencons a avoir une vue sur katahdin, notre but final ! La montagne semble si proche a vol d oiseau, accessible en quelques heures. Nous le touchons presque des yeux... Il faut dire que nous sommes de plus en plus proches, moins de 50 miles a present. Nous avons planifié la fin de notre odyssee pour le dimanche 20 septembre.

Nous arrivons sans encombre le 19 au camping ou Maud nous attend avec le kit de survie : pizza et ben and jerry's. Apres nos 3500 calories ingerees nous allons nous coucher ; non sans penser que demain l'aventure sera terminée. Sommes nous contents ? oui je crois.

Voila ce que Dorian a pu dire de cette derniere journee :
 "je viens de finir ! oui hier dans des conditions dementes : vent 100km/h, temp en dessous de zero ( ca c est une certitude !) et moi en short chaussettes hautes (le look au top pour un footballeur ...) j ai eu froid jusqu a etre tout bleu et grelotant.
Mais le panneau tant attendu etait la, tronnant fierement au dessus de la montagne ; au meme moment les premiers rayons du soleil percaient l horizon (on s est leve a 2h du mat pour aller au sommet il parait que ca aide pour avoir froid ...).
J ètais comme un gosse sur un manege, une envie de courir irresistible et en meme temps l envie de faire durer le plaisir pour rejoindre ce panneau signalant le sommet de la montagne et la fin du chemin. L'emotion etait trop forte une ou deux larmes apres mes pieds retouchaient par terre et mes frissons de froid me rappelaient de descendre au camp.

Cette aventure a ete dure moralement, les km passent doucement a pied, mais cette fin là vaut toutes les souffrances endurees. Elle me conforte aussi dans l idee que le monde se decouvre de cette maniere : a pied ou a velo ... en tout cas en te faisant avancer !
Bref les chemins de voyages ne manquent pas et les idees pleuvent dans ma tete ! "

Virginie repond en disant : "aie aie aie, non, pas un autre Chemin de Longue Randonnee ! J ai des souvenirs plein la tete, je suis fiere de moi et je considere ce challenge comme une excellente experience mais, definitivement, 3500 kms c est long, tant physiquement que mentalement... A quand le prochain day-hike et les vacances ?"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Bravo mon Pompom et son homme! Je suis fière de vous!<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Bravo, je suis fière de ma cousine....<br /> j'ai passé d'agrables moments à vous lire et à visionner vos photos.<br /> C'est vraiment génial!!!<br /> Profitez en bien.<br /> Biz<br /> Nathalie<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> bien recu vottre carte tout va bien reposer vous bien profiter bien des lieux et a biento<br /> <br /> Bisou papy mamy et kevin<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Coucou nous ca va encore mé la confiture commence a languir. Bon a par ça tt va bien a cordeac, nous vous languisons a quand votre retour. Continuer a nous donner de vos nouvelles.<br /> A tu eu nos messages précédent concernan ton anniversaire<br /> <br /> Gros bisoux de Saint Georges de Commiers.<br /> Bonne chance pour la suite.<br /> <br /> Juliette, Maurice et<br /> Kévin.                                                                                  <br /> <br /> <br />
Répondre